L’objet de cet article est de vous faire un retour d’expérience sur le passage de la certification Spring Core 3.x afin de vous permettre de vous préparer au mieux pour la réussir.

La formation certifiante

Le pré-requis pour passer la certification est de suivre une formation certifiante. Pour ma part j’ai suivi la formation en Septembre 2014 chez Zenika Paris. Celle-ci dure 4 jours et m’a été donné par Carl Azoury que je remercie au passage pour les bons conseils apportés. La formation contient 60% de théorie et 40% de pratique. Les tutos durent en général entre 30 et 45 minutes.

SpringSource fournit une clé USB qui contient le nécessaire pour démarrer un environnement en quelques clics :

  • Un eclipse version SpringToolSuite (STS)
  • Une JDK
  • Un workspace avec des exos et leurs solutions
  • Un repository maven
  • Le tutoriel avec les consignes dans des fichiers html

La certification

A l’issue de cette formation, le formateur va vous enregistrer et valider votre formation, puis vous fournir un voucher. Celui-ci vous permettra de programmer votre certification sur le site PearsonVue.

La certification dure 88 minutes et comporte 50 questions à choix multiples. Pour ma part, j’ai terminé 30 minutes avant la fin. J’ai donc pu relire mes réponses et surtout les questions, qui sont parfois formulées avec une négation, ce qui peut induire en erreur. Cette relecture m’a pris 15 minutes et m’a permis de corriger 2 erreurs. Donc n’hésitez pas à le faire, ça peut faire la différence parfois.

Pour valider la certification, il faut répondre correctement à 38 questions, soit 75% de bonnes réponses. Le taux de réussite est de 50% environ.

Les sujets abordés sont :

  1. Container
  2. AOP
  3. JDBC
  4. Transactions
  5. MVC
  6. Remoting
  7. Security
  8. JMS

Concrètement, comment ça se passe ?

Il y a pas mal de questions sur le cycle de vie des beans, notamment l’ordre d’exécution des méthodes annotées @PostConstruct, de l’instanciation du bean, et des setters de propriétés. Des questions sur l’intérêt de Spring pour les Tests Unitaires, pour les Tests d’Intégration ou encore est-ce que un bean doit ou non contenir un constructeur par défaut…

La plupart des questions ne requiert qu’une réponse mais parfois les questions sont à choix multiples et requiert de connaître le sujet par cœur. Il faut non seulement savoir quelles sont les réponses corrects mais surtout qu’elles sont celles qui ne le sont pas. Le doute n’est pas permis.

L’outil proposé par SpringSource permet de mettre un flag sur la question, ce qui est utile pour revoir uniquement les questions pour lesquelles on a un doute et on aimerait revenir à la fin. Personnellement, je vous conseille de toutes les revoir si vous avez le temps car parfois on ne lit pas bien la question ou alors on pense avoir compris quelque chose mais en fait c’est l’inverse.

Pour vos révisions, n’hésitez pas à relire les supports de formation ou à vous référer à la documentation de référence de Spring. Aussi je vous conseille le livre « Spring par la pratique » qui est bien écrit et bien illustré par des exemples. Ce livre ne peut être qu’un complément à la formation, qui elle, contient tous les éléments nécessaires pour passer la certification.

 

Bon courage si vous vous laissez tenter, et n’hésitez pas à partager vos conseils.